Ray Chenez

Countertenor

"Ray Chenez's countertenor is bold and assertive, but also warm-toned and luxurious. He has a naturally electric presence, and his diction is precise no matter how high he sings." - Opera News

 


EN | FR | DE

Ray Chenez est natif de la ville de Lockport, NY (USA) et diplômé de la State University of New York à Fredonia et de la Florida State University. Le jeune contre-ténor américain a été cité dans Opera News comme étant l’une des étoiles montantes de sa génération : « le Contre-ténor de Ray Chenez est hardi et assuré mais d’un timbre chaleureux et somptueux. Il possède un présence qui est naturellement électrique, et sa diction est précise quelle que soit la hauteur de ce qu’il chante. » Lauréat du prix George London en 2014, il est très demandé a travers toute l’Europe et a été qualifié de « casting de luxe » par le New York Times, ayant « un rapport très fort au texte, une superbe maitrise de sa voix et une diction impeccable. » (Opera News) et « une voix de soprano dramatique débordant de potentiel » (Opera Britannia).

Durant la saison 2018-2019, il fait ses débuts à l’Opéra de Francfort dans le rôle d’Irina dans une nouvelle production de l’opéra Tri Sestry de Peter Eötvös. Il retourne au Festival Händel de Halle, où il chantera le rôle titre de Mirtillo dans l’opéra Il Pastor Fido de Händel et le rôle de Narciso dans l’opéra Agrippina de Händel avec Christophe Rousset et Les Talens Lyriques. Cette saison verra également son interprétation du rôle d’Ampelos dans la création mondiale de Dionysos Rising de Roberto David Rusconi à Trente (Italie); il chantera également le rôle titre d’Aminta dans la redécouverte de l’opéra oublié Il Re Pastore de Maria Teresa Agnesi, à Katowice (Pologne).

Durant la saison 2017-2018, il a chanté Sifare, le rôle virtuose de Farinelli, dans Mitridate de Porpora au Rokokotheater Schloss Schwetzingen dans une nouvelle production du Théâtre Heidelberg ; il est apparu dans deux nouvelles productions du Theater an der Wien – Teseo dans Arianna in Nasso de Porpora et la Sorcière d’Endor dans Saul de Händel ; il a repris le rôle de Néron dans L’incoronazione di Poppea avec le Théâtre Aix-La-Chapelle. En concert, il a interprété le rôle d’Athamas dans Semele de Händel avec l’Orchestre de l’Âge des Lumières sous la baguette de Christophe Rousset au Royal Festival Hall (Londres) et au Musikverein à Vienne.

Au cours de la saison 2016-2017, il a fait ses débuts dans le rôle de Néron dans L’Incoronazione di Poppea de Monteverdi (Theatre Bielefeld), ainsi que dans le rôle de Hunahpú dans The Indian Queen de Purcell, sous la baguette de Teodor Currentzis (Grand Théâtre de Genève, Philharmonie de Cologne, Die Glocke - Das Bremer Konzerthaus, Konzerthaus Dortmund). Il a également repris les rôles de Nutrice et Amore dans L’Orfeo de Luigi Rossi (Opéra National de Bordeaux, Théâtre de Caen, Opéra Royal de Versailles), et a fait ses débuts à Londres dans le rôle d’Olinto dans Demetrio de Hasse (Cadogan Hall).

Ray Chenez a connu un grand succès dans ses débuts européens dans le rôle de Marzia dans le Catone in Utica de Leonardo Vinci, avec ses collègues Max Emanuel Cencic et Franco Fagioli (Opéra Royal de Versailles, Hessisches Staatstheater de Wiesbaden, Theater an der Wien, Festival International de Bergen, Festival George Enescu). Parmi ses autres rôles dans les saisons récentes, on retrouve: Nutrice et Amore dans L’Orfeo de Luigi Rossi sous la baguette de Raphaël Pichon (Opéra Royal de Versailles, Opéra National de Lorraine); Athamas dans Semele de Handel sous la direction de Stephen Stubbs (Opera Omaha); Cherubino dans Le Nozze di Figaro (Pacific Opera Victoria, Nickel City Opera); Achille dans Ifigenia in Aulide de Luigi Cherubini (Mainfranken Theater à Wurtzbourg); et Sorceress dans Didon et Énée de Purcell (Lincoln Center).

En concert dans la saison 2015-2016, il a fait ses débuts au Carnegie Hall dans les Chichester Psalms de Bernstein, qu’il a aussi interprété avec l’Arkansas Symphony Orchestra. Il s’est produit dans un récital qui présentait Nisi Dominus de Vivaldi avec l’ensemble « Mercury : The Orchestra Redefined ». Dans des saisons précédentes il a aussi interprété le répertoire de concert de Vivaldi, Händel, Bach et Bernstein.

Il a fait partie de l’Opéra Studio de l’Opéra de Santa Barbara en Californie, où il a été la doublure du rôle titre de L’Orphée et Eurydice de Gluck. Il est lauréat du George London Award, des Metropolitan Opera National Council District Auditions, et plusieurs autres compétitions.